Habitat Collectif

Habitat Collectif

cliquer sur les photos pour agrandir

faire défiler le texte avec la roulette

Aménagements urbains et création de 57 lots à bâtir dont 30 seront construits avec des logements sociaux locatifs, à Coulanges-lès-Nevers

Maître d’ouvrage : Nièvre Habitat
Localisation : COULANGES-LÈS-NEVERS (58600)
Surface de plancher créée : 2400 m²
Année de réalisation : études en cours
Montant des travaux : 4 850 000 € HT
Crédit perspectives : Loïc et Damien VIDEAU

 

PAS D’EXIGENCE NI DE CONTRAINTE ENVIRONNEMENTALES,
MAIS DES CHOIX POUR UN ÉCO-QUARTIER

Notre démarche sur ce projet a été d’organiser le site en intégrant des objectifs de développement durable, dans le but d’harmoniser bâti et nature.
La volonté ici est de créer un nouveau quartier, avec son identité et ses enjeux.
Il nous paraît indispensable d'éviter la mise en place d'un simple lotissement, se contentant d'aligner les logements de façon fonctionnelle, à la manière d'une banlieue dortoir…

La voirie a donc été réduite au maximum, limitée à une seule boucle, en supprimant les antennes avec raquette de retournement, typiques des lotissements et de leurs aménagements en « voies sans issues », privilégiant ainsi les parcelles privatives, espaces végétalisés et les circulations douces.

Notre souhait est de proposer un environnement propice aux démarches environnementales et tourné sur un mode de vie plus proche de la nature, de la rencontre et du partage.

Pour approfondir et s’inscrire dans une démarche d’anticipation vis à vis des besoins et réglementations environnementales à venir, nous proposons d’aller plus loin en terme de maîtrise de l’énergie, en implantant une chaufferie bois collective pour cette zone d’habitation, ainsi que des panneaux solaires photovoltaïque.
Dans le cadre d’une opération expérimentale et sur la base du volontariat, ces propositions permettraient d’être en accord avec la future Réglementation Environnementale.

HARMONIE PAR LA DIVERSITÉ

Cette volonté d’harmonie par la diversité se retrouve aux différentes échelles du projet :
– En intégrant le quartier au sein de son environnement naturel et bâti, mettant en valeur les liens avec la ZNIEFF et les sentiers de randonnée de la Nièvre et du plateau de l’Ermitage
– En valorisant les vues sur les monuments locaux comme l’Église de Coulanges très proche et la Cathédrale de Nevers, en vue lointaine
– En ancrant profondément la nature dans le site grâce à de grandes percées végétales reprenant les axes forts et la valorisation de la richesse de biodiversité déjà présente sur place (mise en valeur des eaux, préservation de la flore locale)
– En induisant une mixité sociale, par une implantation de nos bâtiments permettant une maîtrise de l’organisation générale du site et laissant la possibilité aux constructions individuelles à venir de s’intégrer et d’enrichir l’ensemble, évitant ainsi la création de « quartiers dans le quartier ».           
De plus, la motivation des futurs acquéreurs de terrains à vendre sera renforcée par le caractère environnementale fort du projet, et notamment via la mise en place d'une chaufferie collective locale
– En induisant une mixité Architecturale, par le traitement architectural diversifié des différentes typologies de logements, ainsi que les variantes au sein de chaque typologie. Dépendant directement de l’optimisation d’orientation des logements, ces variantes se traduisent par une sensation de diversité restant cohérente, dans les logements proposés. À cet ensemble, viendront s’adjoindre les constructions individuelles des terrains en vente qui pourront choisir de s’inscrire ou non dans les principes architecturaux mis en place

Notre volonté globale, appliquée à tous les niveaux du projet, est de préserver et mettre en valeur la richesse environnementale locale, par des traitements paysagés spécifiques :
- axe Nord-Est / Sud-Ouest : s’appuie sur une liaison pédestre entre le chemin de l'Ermitage et le sentier de la Nièvre et met en valeur les points de vue remarquables : clochers de l'église de Coulanges, tour de la cathédrale de Nevers
- axe Sud-Est Nord-Ouest : permet un prolongement de la ZNIEFF de la Nièvre, amorçant un lien entre la zone naturelle bordant la Nièvre en contre bas (moulin de la Villette) et une future percée en direction de la zone de vie et d'activité de Beauregard
Ces axes affirment également les pentes générales du terrain ainsi que le cheminement naturel des eaux de ruissellement

Le traitement des eaux :
- la requalification et la valorisation de la mare existante en espace d'infiltration des eaux récoltées sur le site, permet la création d'un espace riche en diversité grâce à la mise en place d'une flore spécifique. Une barrière végétale et des berges de faible profondeur permettent de sécuriser les abords de la mare
- le bassin d'orage sec joue le même rôle d'infiltration et de bio diversité que la mare. Il permet aussi la création d'un paysage spécifique le long de la voie départementale et participe aux différentes continuités écologiques du site.
- les noues végétalisées canalisent les eaux du sites en suivant les axes de promenade principaux, mettant en valeur au yeux des usagers les continuités écologiques du site ainsi qu'un écosystème propice à abriter une faune et une flore riche et variée
La place « du village » : lieu de rencontre à la croisée des axes traversants le site. Sensation d'ouverture grâce aux perspectives fortes des grands axes du sites
S'articule comme un lieu de vie au centre de la parcelle, mixant les différents biomes (massifs floraux, arbres de haute tige, mare et noues végétalisées…) et bénéficiant de la profondeur des fonds de jardins privatifs attenants pour augmenter l'espace visuel offert.

La réduction de l'empreinte écologique du projet proviendra également de :
    - la conception de logements compacts et bien orientés, avec un bon rendement solaire
    - la réduction des consommations énergétiques, prévue par le programme au minimum conforme à la Réglementation Thermique 2012, en travaillant sur une très bonne inertie des parois
    - des choix de matériaux de construction naturels (tuiles et briques en terre cuite)
    - la gestion du chantier qui fera l'objet d'une attention particulière (voie circulaire optimisant l’avancement du chantier, éco-matériaux, techniques non polluantes, gestion des déchets de chantier)
    - la limitation d'usage de la voiture, grâce aux pistes piétonnières et cyclables, que la commune devra tenter de prolonger lors des aménagements suivants
    - la réduction des espaces imperméabilisés, réservés aux zones de roulement exclusivement
- la rétention d’eaux pluviales, par la végétalisation des couvertures des garages permettra à ces toitures de pour se fondre dans le « paysage », vues à partir des maisons les surplombant
- les variations d'orientation permettront qu’aucune façade d’espace de vie de jour ne soit orientée plein Nord, avec donc une bonne récupération de rayonnement solaire

ARCHITECTURE

Les variations de volume et de toitures, d'un modèle de logement à l'autre, et une répartition aléatoire des différents types, permettront une grande variété des perspectives.
Des décalages des façades permettront de limiter les alignements et l’effet de répétitivité.

L’alternance des typologies avec une hauteur semblable pour les acrotères des intermédiaires, des T 4 individuelles et des faîtages des T3 individuels, permet de créer une nappe bâtie de hauteur constante, épousant le relief du terrain, pour mieux souligner l'aspect typique et vallonné de cette zone géographique.
Chaque logement sera particulier en fonction de son orientation et de celle de sa parcelle, de son positionnement sur le site par rapport à la voirie, aux autres bâtiments et au espaces publics.
L'organisation, les dimensions, la forme et le positionnement des baies en façades sont réglés en particulier pour chaque bâtiment, pour que les locataires profitent d'un ensoleillement optimal, de cadrages visuels agréables et d'une bonne intimité par rapport au voisinage et aux espaces communs.


Les cuisines sont ouvertes sur les séjours afin de créer un espace de vie convivial et d'offrir un jour traversant et/ou une double orientation.

L'espace de jour séjour/cuisine est toujours orienté au Sud ou au Sud-Ouest pour profiter d'un ensoleillement optimal.

LES POINTS FORTS DU PROJET

La première raison d'apprécier ce programme de logements individuels est le choix de son emplacement géographique, mêlant à la fois :
- l'environnement naturel proche, renforcé et prolongé par les aménagements paysagers proposés sur le site et les liaisons pédestres avec les sentiers de promenades alentours
- la proximité des différents services proposés par la communes : commerces de proximité, administrations, grande surface
- l'accès aux différents axes routiers : entrée Est de Nevers, routes en direction de tout le centre du département, échangeur de l'autoroute A77...

La deuxième raison est le choix des aménagements urbains et architecturaux proposés par notre équipe, en rupture avec le syndrome du « lotissement » traditionnel.
Ce groupement d’habitation se présentera comme un nouveau quartier qui s'affirme, avec une architecture diversifiée, répondant à des enjeux écologique et environnementaux forts.

Enfin, la mixité étant l’enjeu prioritaire de ce programme, elle se traduit dans noter projet par :
- mixité sociale favorisée par la répartition réfléchie des groupes de logements locatifs et des terrains en accession
- mixité environnementale, avec la préservation et la mise en valeur de la nature au cœur d’un espace nouvellement construit
- mixité architecturale de part la volonté de proposer des constructions variées, s’enrichissant au fil du temps des constructions en accession

Construction de 15 logements sociaux locatifs, à Challuy

Maître d’ouvrage : Nièvre Habitat
Localisation : CHALLUY (58000)
Surface créée : 1174 m²
Année de réalisation : 2015
Montant des travaux : 2.090.000 € TTC
Crédit Photos : Loïc VIDEAU


Le projet concerne la création de logements locatifs, rue de l'église, sur la commune de CHALLUY.

Les logements individuels sont groupés en trois ensembles :
- Le groupe A constitué de 3 logements, le long de la rue de l'église
- Le groupe B constitué de 7 logements, le long du passage de l'église
- Le groupe C constitué de 5 logements, le long du parking de l'école

Les façades des logements sont dessinées afin de donner un effet de diversité et d'éviter la monotonie d'une zone pavillonnaire.
Dans ce soucis de proposer un rendu hétérogène se rapprochant des bâtiments existants alentour, les façades seront traitées en alternant 3 teintes d'enduit, trois teintes couleurs de porte d'entrée et des couvertures de teinte ardoisée ou terre cuite, l’ensemble ne présentant pas de combinaisons répétitives, afin de proposer un maximum de variété.
Les pentes de toitures des parties habitation seront de 40°.
Les toitures des garages seront à très faible pente, cachée derrière un acrotère.
Ce programme répond aux exigences de la réglementation thermique RT 2012.

Construction de 14 logements sociaux locatifs, à Nevers

Maître d'ouvrage : NIÈVRE HABITAT
Localisation : NEVERS (58000)
Année de réalisation : 2012 / 2014
Montant des travaux  : 2.230.000 € TTC
Surface : 1257 m²
Crédit photos : Loïc VIDEAU

Projet situé sur une parcelle en longueur avec un dénivelé de 6m, au bord d’une rue très passante.
Nous avons choisi de traiter la façade sur rue avec un petit immeuble abritant 4 logements au premier et deuxième étage et un parking couvert au rez de chaussée.
Cela permet de contenir les voitures dans la partie basse du terrain, d’isoler le cœur de la parcelle de la rue et d’amoindrir l’impacte du bruit de la circulation sur les logements de l’immeuble.
Le reste des habitations de type «individuel accolé» est organisé autour d’un espace commun semi-privé et végétalisé.
Les jardins privatifs des logements sont orientés vers cet espace commun afin de l’agrandir visuellement et de permettre à chacun de profiter de la végétation tout en préservant l’intimité des habitations.
Tous les logements sont conformes à la réglementation accessibilité en vigueur en 2013
. 

Restauration d’un immeuble d’habitation pour créer cinq logements locatifs, en plein centre ville de Nevers

Maître d'ouvrage : SCPI Patrimoine Pierre
Localisation : NEVERS (58000)
Année de réalisation : 2011 / 2012
 
Montant des travaux  : 760.000 € TTC
Surface traitée :
Crédit photos : Marilyne et Damien VIDEAU

La restauration de cet immeuble d'habitation, avec commerce de prêt-à-porter au rez de chaussée, a permis la création de cinq logements locatifs en centre ville.
Après démolition d’appentis insalubres dans la cour intérieure, le stationnement de quatre véhicules a été aménagé.
La couverture en ardoise naturelle, les pierres et enduits des façades ont été rénovées et les menuiseries et garde-corps restaurés ou remplacés à l'identique.
Le choix des teintes a été fait dans le respect de cet immeuble dont les parties les plus anciennes datent du XVII ème siècle, afin qu'il retrouve son lustre passé.
 

Rénovation et redistribution d’un immeuble de logements sociaux locatifs

Maître d’ouvrage : NIEVRE HABITAT
Localisation : NEVERS (58000)
Année de réalisation : 2007
Montant des travaux : 266.000 € TTC
Surface :
Crédit photos : Marilyne VIDEAU

 
Création de 5 appartements sociaux locatifs, dont un appartement accessible PMR avec jardin privatif.

Rénovation, redistribution et réunion de deux immeubles d’habitation à proximité du centre ville de Nevers

Maître d’ouvrage : Privé
Localisation : NEVERS (58000)
Année de réalisation : 2003/2004
Montant des travaux : 325.000 € TTC
Surface :
Crédit photos : Marilyne VIDEAU

 
Création de 6 appartements.
Création d’un espace collectif intérieur avec stationnements.
Création d’un escalier bois d'accès pour un appartement en étage.
Rénovation de l'ensemble des façades concernées.